top of page
image.jfif
th.jfif
Im1902EnV94-p543a.jpg
d6979dcb33623f9fc79e672b081c110a.jpg

 

 

Vinot-Deguingand

 

La marque de voitures Française Vinot-Deguingand fut fondée en 1901 pour construire des véhicules automobiles à moteur jusqu'en 1925.

Vinot-Deguingand de Puteaux et Nanterre, Seine, commencèrent avec

une 2 cyl. de 1500 cm3, puis fabriquèrent des 4 cylindres de 12 cv 2211 cm3 et 18 cv 3685cm3.
En 1911 vint une 50 cv six cyl. de 8101cm3. Vinot reprend Gladiator en 1909, et ces voitures furent vendues sous ce nom et vice versa.
La 9 cv de 1912 de 1693cm3 continua après la guerre à coté de nouveaux modèles comme la 12 cv de 2613cm3 et la 10 cv l847cc.

Quand Vinot fit faillite, les usines furent reprise par Donnet.

Le nom Deguingand a été repris en 1928 pour la production d'un cyclecar dessiné par Violet.

Histoire Chronologique de l'ancienne marque automobile

" Vinot-Deguingand ", France 1901 - 1925.

Son nom exact étant Vinot-Deguingand, cette voiture fut désignée sous le nom de Vinot tout court, dès qu'elle fut bien lancée.

Les premières Vinot, avaient des moteurs à soupapes d'admission d'air

à 2 cylindres verticaux, de 1,5 litres, de puissance nominale 5,5 CV,

un allumage par batterie, des châssis en acier embouti et une transmission par courroie et chaîne.
Une caractéristique peu courante, qui persista pendant de nombreuses années, était le changement de vitesse par levier coulissant vertical.
En 1903, les voitures furent dotées d'une transmission classique par chaîne latérale et de châssis en bois armé et la firme présenta une 2 cylindres 10 CV améliorée ainsi que deux 4 cylindres boîte à 4 vitesses.
Elles comportaient également un refroidissement par pompe, l'allumage par batterie et un graisseur à débit visible.
Les radiateurs à alvéoles furent introduits en 1905, époque à laquelle le châssis d'acier embouti fut à nouveau utilisé sur les grosses voitures et la firme présenta une 30 CV, 5,8 litres, à double allumage.

Toutes les voitures de série furent montées sur châssis d'acier en 1906, date à laquelle sortit un modèle 6 cylindres, l'année suivante, ce modèle fut réalisé en 6,5 litres, avec cylindres coulés par paires, et les voitures de série acquirent l'alimentation en carburant par la pression des gaz d'échappement et l'allumage par magnéto à haute tension.

La firme admit la transmission par arbre en 1908 avec une 10/14 CV, de 2,1 litres de capacité. La 3,7 litres, portée maintenant à 16/24 CV, acquit aussi une transmission par arbre, puis toute la gamme adopta peu à peu les arbres de roues; cependant, jusqu'en 1911, il existait toujours quatre modèles à transmission par chaîne.

En 1909, Vinot absorba Gladiator et, de 1910 à 1920, deux gammes parallèles et identiques de voitures furent présentées sur le marché, même les prix de catalogue étaient identiques, seule la 24 CV, d'un peu plus de 4 litres (avec transmission par arbre à partir de 1909), resta propre à Vinot.

En 1911 apparut une voiture plus moderne, à bloc-moteur de 12 CV, avec graissage sous pression, les versions de ville étant réalisées avec double réduction du pont arrière.

En 1912, la firme s'intéressa pendant une courte période aux compétitions et présenta quelques 3 litres à faible course dans la Coupe de l'Auto. Les Vinot de 1914 furent des voitures à 4 cylindres avec alimentation par pression du carter moteur; réalisées en 1.7, 2.1, 2.6 et 4.2 litres, elles comportaient des roues à rayons métalliques.

Les deux modèles les plus petits avaient des boîtes à 3 vitesses et la grosse 25/30 CV avait des cylindres coulés par paires.

Après 1920, la Gladiator ne fut plus fabriquée et Vinot put seulement faire paraître la 10 CV en 1921.

Une année plus tard, la 12 CV parue depuis longtemps, était dotée de soupapes en-tête et présentée sous le nom de Type BO.

En 1924, la 1,8 litres, maintenant portée à 10 CV, était dotée de freins sur les roues avant.


Les usines de Nanterre furent achetées par Donnet, et les dernières traces de cette marque, qui avait été fort populaire, furent, en 1928, les cycles-cars

2 temps vendus sous le nom de Deguingand et issus de la planche à dessin du prolifique Violet.
 

1.jpg
Im111202LVA-Vinot.jpg
Im191208CVJ-VinotGP2.jpg
VINOT-DEGUINGAND-03.jfif
vinot-deguingand.jpg
bottom of page